• Sophie (03/10/2007) : Mission « Vamping » …

    Bonjour,

    Pas de souci pour continuer à correspondre, il me déplairait que nous arrêtions là ! Je tenais juste à vous exprimer pourquoi je suis un peu moins assidue ces temps ci...

    J'ai donc réalisé ma mission ce week-end. Jupe courte et droite, pull moulant et décolleté, bas-coutures noirs et escarpins, lunettes de soleil. Soutien-gorge très échancré et pas de culotte. L'effet faisait un peu dans le genre hôtesse de l'air ou femme d'affaire sexy ! Je portais un imperméable par-dessus le tout et j'étais accompagné de Marc qui ne savait rien de ma tenue. Nos avions décidés d'aller nous promener dans Paris. C'est affectivement ce que nous avons fait. Dans l'après-midi, Marc a proposé de nous arrêter dans un bistrot. C'est à ce moment que je me suis faite câline avec lui. Je lui ai dit que j'avais envie. Marc n'a rien répondu mais j'ai insisté. Je lui ai dit que j'avais envie de le faire bander. J'ai rajouté que j'avais une idée, mais qu'en contrepartie, il allait devoir boire son verre seul. Comme il ne comprenait pas, j'ai précisé que je le voulais comme spectateur et que nous allions entrer dans le bar séparément, comme si nous ne nous connaissions pas.

    Marc a alors acquiescé, ravi et je suis entrée dans le bar. Il y avait un peu de monde tout de même, mais pas énormément non plus. Je me suis installée à une table seule et, pendant que je posais mon sac, Marc est entré et est allé s'asseoir un peu plus loin, à une autre table. J'ai ouvert et ôté mon imper. Au regard de Marc, que je scrutais discrètement, j'ai su que je produisais de l'effet. Un garçon est passé prendre commande et j'ai pris un café. J'étais du côté de Saint-Michel et il y a pas mal d'étudiants dans le coin, certains travaillant sur leur ordinateur.

    J'ai alors suivi vos conseils et j'ai sorti un livre en croisant les jambes. Je surveillais derrière mes lunettes l'effet que je produisais. Marc était aux anges et un des étudiants m'a désigné discrètement à son camarade. En baissant mon regard, je me suis aperçue que la lisière de mes bas était bien visible et cela m'a fait mouiller de penser que je faisais la salope devant mon mari. J'ai pris plusieurs fois des poses suggestives en cambrant discrètement les reins et en tendant mes seins. Bien évidemment, cela forçait ma jupe à remonter peu à peu. J'ai alors poussé le vice à écarter doucement les jambes. Pas de façon provocante mais l'effet était le même. Manifestement mes deux étudiants étaient plus intéressés par mes cuisses que par leur micro ! Marc était dans le même état car il m'a envoyé un SMS me traitant d'allumeuse ! Je lui ai aussitôt répondu que, s'il le souhaitait, je leur montrais ma chatte. J'ai discrètement vu Marc rougir et taper sa réponse. Dans ma tête, les choses se bousculaient et je craignais que Marc ne trouve que j'allais trop loin ! Je continuais à faire semblant de lire mais mon attention était autre part... J'ai senti mon téléphone vibrer et le message est arrivé. « Chiche ! » Tout en contrôlant que j'étais toujours la cible de leur regard, j'ai alors fait malencontreusement tomber un sucre par terre. Il m'a donc fallu le ramasser en écartant les cuisses. En me relevant, j'ai vu que les deux jeunes étaient tout rouges. Marc était bouche bée, bien que, placé comme il l'était, il n'ait rien pu voir sous ma jupe ! Mais il savait que je venais volontairement de leur montrer que j'étais une putain. Je me suis alors levé et je suis sortie du bar. J'avais chaud partout. Marc n'a pas tardé à me rejoindre et m'a demandé de me placer devant le bistrot, séparé des étudiants par la cloison en verre. Il m'a alors embrassée devant eux avec sa langue, ce qui a du leur faire comprendre que je le connaissais et donc que je venais de m'exhiber volontairement. Je me suis alors aperçue que j'étais trempée. Il a ensuite doucement fait passer sa main sur mon pull et m'a pincé un sein avant que nous ne partions.

    Voilà ma mission réalisée ! Je deviens de plus en plus chienne. Marc se régale et moi aussi par la même occasion.

    Etes-vous fier de moi ?

    Si c'est le cas, j'aimerais pour la prochaine fois une mission plus difficile. Un truc encore plus cochon. Je voudrais vous montrer que je suis vraiment devenue une salope. Je vous laisse imaginer ce que vous voudrez. Je suis votre putain et j'attends vos ordres.


  • Commentaires

    1
    Thierry
    Jeudi 4 Octobre 2007 à 09:31
    Enfin !
    Sophie ! enfin on te retrouve ! bravo pour cette exhib. bien menée. J'avais un peu peur que tu tout cela ne t'interesse plus vraiment. Tu parles de mission plus difficile, pourquoi pas une mission cabine d'essayage mais cette fois sans cabine……. Je laisse Duncan imaginer la suite.... Encore Bravo, Ton cher Thierry
    2
    Envieux
    Jeudi 4 Octobre 2007 à 10:02
    mission plus difficile
    Tu devrais amener Marc à te proposer de faire ..... avec un ou une inconnue et arriver à ..... Il faut bien que tu nous prouves ton statut de salope comme tu le dis si bien
    3
    Trep
    Jeudi 4 Octobre 2007 à 11:35
    c'est la rentrée...
    ...en douceur mais belle rentrée tout de même. Le 'chiche' de Marc est très prometteur, comme s'il avait envie que tu t'exhibes, voir plus, sans oser t'y pousser. Apparemment, vous serez amenés à discuter du sujet un jour où l'autre, pour que tombent vos appréhensions...
    4
    Thierry
    Jeudi 4 Octobre 2007 à 15:40
    Question ?
    Je reviens vers Sophie (notre « chair » montrée) et vers tous ces lecteurs, pour poser la question primordiale, que certains se seront surement posé aussi : Pour cette aventure Sophie était-elle parfaitement épilée ? si oui les étudiants ont vraiment du se régaler…..et j’aurai bien aimé être à leur place. Par ailleurs, l’on entend souvent dans ce blog le terme de Salope pour qualifier Sophie Ne nous emballons pas !! certes, toutes ces exhibs softs laissent penser que… Cependant, pour le moment, ce n’est encore qu’une apprentie et ce n’est qu’après une mission ultra cochonne et illustrée de photos qu’elle gagnera enfin son titre… Gageons qu’elle en fera bon usage….
    5
    aziz
    Jeudi 4 Octobre 2007 à 16:14
    bandante réalisation
    Chère Sophie, en lisant ton texte, le résumé de la mission que t'a confié Duncan(et quelle mission!!) je ne te raconte pas l'état actuel de mon entre-jambe! Je vous féliite! Toi, marc et surtout Duncan et l'imagination ultra fértile de ton maître! Continu à nous donner envie, de rêver!
    6
    Alain
    Vendredi 5 Octobre 2007 à 11:33
    Ne t'emballes pas !
    Ho la la, ne t'emballes pas Soeur Sophie... N'est pas salope qui veut ! Certes, une fois de plus tu as montré les contours de ton intimité à des inconnus, mais tu ne peux te faire appeler Salope pour autant, et encore moins Putain... tout juste "allumeuse perverse" (comme te le dit justement Marc dans son SMS...) Une vraie salope aurait fini par sucé goulument ces 2 allumés ... M'enfin !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :